Le vote est-il démocratique ?

Classé dans : De tout et de rien | 0

Cette question choquera certains. J’aime les interrogations simples, celles ou chaque mot compte. Examinons chaque définition.

Démocratique : conforme à la démocratie.

Mais quelle démocratie ? La démocratie représentative fondée sur l’élection de représentants du peuple ? Ou une autre démocratie ? La page Wikipédia consacrée à cette institution est toujours en chantier, signe que le concept n’a pas encore trouvé forme idéale.

Vote : Opération par laquelle les membres d’une assemblée délibérante ou d’un corps expriment leur opinion, leur choix.

Mais quelle assemblé délibérante ? Une assemblée d’actionnaires approuvant le versement de leur dividendes ? Une assemblée de travailleurs décidant d’une grève ? Un corps d’électeurs décidant de leur représentants ? Et la délibération comment-est-elle organisée ? Sous quelles contraintes ?

Le vote est une opération de comptabilisation, c’est la mesure d’un rapport instantanée entre les « pour » et les « contre », Une mesure qui oublie ceux qui ne savent pas encore, qui hésitent, qui aimeraient envisager d’autres possibilités.

Si la démocratie est l’outil de gestion du commun, elle devrait plutôt s’échiner à créer du consensus et écarter une opération qui divise.

Pris par cette réflexion j’ai découvert cette article que je vous recommande si la question vous intéresse : La démocratie sans le vote – La question de la décision dans la Résistance –

L’auteur étudie ici une expérience concrète d’auto-organisation dans un contexte difficile qui est riche de pratiques démocratiques.

Si l’auto-organisation vous intéresse, vous pouvez aussi consulter mon précédent billet sur l’individualisme et les organisations hiérarchiques.

Laissez un commentaire